All for Joomla All for Webmasters

TCHAD

Le spectre de la fragmentation de l’Afrique de l’Ouest et de la recolonisation du Sahel par Gilles Olakounlé Yabi

L’économiste Gilles Olakounlé Yabi analyse et s’inquiète de l’ampleur de la présence militaire et sécuritaire franco-européenne dans l’espace sahélien. De nombreuses voix africaines ont réagi aux propos du président français Emmanuel Macron tenus au terme du sommet du G20 en Allemagne. Selon lui, l’Afrique fait face à « un défi civilisationnel » et ses femmes, qui font encore « sept à huit enfants », mettent en péril l’avenir du ...

Lire la suite...

Les forces françaises de l’opération Barkhane vont « accompagner » celles du G5 Sahel

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, a indiqué que les forces armées du G5 Sahel, riches de 5.000 hommes, seront épaulées par celles de l’opération Barkhane jusqu’à la pacification de la région. La force française Barkhane accompagnera la future force conjointe des pays du G5 Sahel jusqu’à ce que « la situation soit pacifiée » dans la région, ...

Lire la suite...

G5 Sahel : enfin une force conjointe à l’issue du sommet de Bamako ?

Les chefs d’État des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) se réunissent dimanche 2 juillet à Bamako. Principal enjeu de ce sommet : la mise sur pied d’une force conjointe anti-terroriste, annoncée depuis des mois. Quels sont les objectifs de ce sommet ? Ce sommet a pour but de concrétiser – enfin – la force conjointe du ...

Lire la suite...

Sommet du G5 Sahel : « Emmanuel Macron doit parler gouvernance avec ses pairs africains » Par Ahmedou Ould Abdallah

Le sommet qui doit réunir à Bamako, dimanche 2 juillet, les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) et le nouveau président français donnera l’orientation de la lutte contre le terrorisme dans la région. Au-delà, il sera aussi un test grandeur nature des futures relations entre la France et les pays africains francophones. Naturellement, ce sommet sera essentiellement consacré à la lutte contre ...

Lire la suite...

Idriss Déby « On ne peut pas avoir des forces dans le G5 Sahel et en même temps dans une autre mission sur le même théâtre »

Dans un entretien passé avec « Le Monde », RFI et TV5, le président du Tchad, que Paris considère comme son allié le plus sûr au Sahel, démontre qu’il est aussi un partenaire indocile. « Le Monde Afrique » a rencontré Idriss Déby à N’Djamena pour un entretien réalisé avec TV5 et Radio France internationale, dans le cadre de l’émission Internationales. Le président du Tchad, que Paris considère comme ...

Lire la suite...

Mali: 10 000 hommes pour la force commune du G5 Sahel

La force commune du G5 Sahel comptera 10 000 hommes. C’est le ministre des Affaires étrangères du Mali qui l’a annoncé, ce lundi 5 juin, dans l’après-midi, en marge d’une rencontre qui rassemblait les ministres des Affaires étrangères des pays du G5, à Bamako. L’effectif initial de 5 000 hommes a ainsi été doublé en l’espace de quelques semaines « ...

Lire la suite...

Au Tchad, dans le village des repentis de Boko Haram

Koulkimé accueille près de 300 anciennes « recrues » de la secte djihadiste, dont beaucoup avaient été enlevées. Moussa Kadi, 24 ans, est le premier à s’être rendu. Moussa Kadi est un repenti de Boko Haram. Mais à Koulkimé, on l’appelle un « rendu », car il fait partie des hommes que le groupe terroriste leur avait pris. Le jeune homme au visage marqué des longues entailles propres ...

Lire la suite...

Le Sahel, laboratoire d’un échec contre le djihadisme par Par Yves Trotignon, analyste, spécialiste des questions de terrorisme

Dans sa chronique, Yves Trotignon, le spécialiste des questions de terrorisme, estime que quatre ans après « Serval », le Sahel est ainsi en passe de devenir un cas d’école de la lutte contre le djihadisme, regroupant tous les ingrédients d’un échec inévitable. Depuis plus de trente ans, les groupes djihadistes qui tentaient l’aventure d’une confrontation directe avec des armées régulières, le ...

Lire la suite...

France-Burkina Faso: un militaire français jugé mardi pour des agressions sexuelles au Burkina  

  Un soldat français des forces spéciales, soupçonné d’attouchements sexuels sur deux fillettes franco-burkinabè de trois et cinq ans en 2015 quand il était en mission au Burkina Faso, sera jugé mardi au tribunal correctionnel de Paris. Sébastien L., 40 ans aujourd’hui, est aussi poursuivi pour l’enregistrement d’images à caractère pornographique, pour avoir filmé les attouchements sur une des fillettes. ...

Lire la suite...