All for Joomla All for Webmasters

Sahel

Mali-Burkina Faso : Plus d’une vingtaine de djihadistes tués  par Barkhane sur la frontière

Depuis le samedi 29 avril, la Force Barkhane est engagée dans une opération militaire, baptisée Bayard, contre les djihadistes dans la forêt Fhero sur la frontière entre le Mali et le Burkina Faso a annoncé Barkhane aujourd’hui. Cette opération « a permis de neutraliser plus d’une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré (au cœur de la forêt de Fhero ...

Lire la suite...

Mali-Burkina Faso : Un raid de Barkhane sur la forêt Fhero sème la panique chez les djihadistes

L’aviation française de l’opération Barkhane a mené plusieurs raids sur des positions de djihadistes du groupe Ansaroul Islam dans la forêt Fhero sur la frontière entre le Mali et le Burkina Faso ont annonces des sources villageoises qui habitent autour de cette forêt. « Hier soir aux environs de 21h, des avions ont mené plusieurs raids sur la forêt de Fhero », ...

Lire la suite...

Parler ou ne pas parler avec les djihadistes, un dilemme malien

Face à une guerre qui semble sans fin, les cercles du pouvoir à Bamako envisagent discrètement de négocier avec le fondateur du groupe islamiste Ansar Eddine. Faut-il négocier avec le diable ? La question travaille la société malienne, ébranlée par une guerre qui lui semble sans fin. Il y a plus d’un an, des opposants, des leaders religieux, des chefs traditionnels s’étaient déjà ...

Lire la suite...

Axe Nara-Banamba : Près de 20 véhicules de djihadistes aperçus par les populations

Le samedi 22 avril dernier, dans la soirée, une vingtaine de camionnettes lourdement équipées et pleines d’Hommes bien armés appartenant à des présumés djihadistes a été vue dans le village de Naouléla par les populations locales. C’est dans la Commune rurale de Mourdja, à 10km du cercle de Banamba, sur l’axe de Nara. Dans les zones frontalières, c’est un véritable ...

Lire la suite...

Mali : cinq personnalités à la tête des autorités intérimaires du Nord

Au Mali, les autorités intérimaires sont désormais installées dans les cinq régions du nord. Mais qui les dirige ? Après Kidal, Gao et Ménaka, les autorités de Tombouctou et Taoudénit ont été installées jeudi 20 avril, après plusieurs semaines de tractations pour mettre tout le monde d’accord. Voici les personnes chargées de diriger les régions du nord du Mali jusqu’aux élections locales prévues ...

Lire la suite...

Mali-Burkina Faso : Les djihadistes montrent aux villageois « l’arme du soldat français tué» près de la forêt Fhero

Après l’opération militaire contre les groupes djihadistes dans la forêt de Fhero située à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, les combattants de Malaam Ibrahim Dicko sont de plus en plus visibles à l’extérieur de cette forêt et partent même à la rencontre des villageois. « Hier dimanche, ils étaient dans plusieurs villages de la commune de Mondoro, ...

Lire la suite...

Le Sahel, laboratoire d’un échec contre le djihadisme par Par Yves Trotignon, analyste, spécialiste des questions de terrorisme

Dans sa chronique, Yves Trotignon, le spécialiste des questions de terrorisme, estime que quatre ans après « Serval », le Sahel est ainsi en passe de devenir un cas d’école de la lutte contre le djihadisme, regroupant tous les ingrédients d’un échec inévitable. Depuis plus de trente ans, les groupes djihadistes qui tentaient l’aventure d’une confrontation directe avec des armées régulières, le ...

Lire la suite...

Mali : l’installation des autorités intérimaires dans le Nord est enfin terminée

Après plusieurs reports, le Mali a terminé jeudi l’installation des autorités intérimaires dans les régions du nord. Une disposition prévue par l’accord signé en mai-juin 2015. Boubacar Ould Hamadi, de la Coordination des mouvement de l’Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg), a été investi comme président du Conseil régional de Tombouctou, et Hamoudi Sidi Ahmed Aggada comme chef des autorités intérimaires ...

Lire la suite...

Mali : l’état d’urgence rétabli pour dix jours après l’attaque de Gourma Rharous

L’état d’urgence au Mali, en vigueur avec de rares interruptions depuis près de 17 mois, a été rétabli pour dix jours à compter de la nuit de mercredi à jeudi, après l’attaque imputée à des jihadistes contre un camp de l’armée malienne à Gourma Rharous (nord), a annoncé le gouvernement. « La situation sécuritaire au Mali et dans la sous-région reste ...

Lire la suite...