All for Joomla All for Webmasters

Sahel

Au Mali, le djihadiste Amadou Koufa pose trois conditions pour négocier avec le pouvoir

Le fondateur du Front de libération du Macina demande notamment le départ de la force française « Barkhane » et de la mission de l’ONU. Fin mai, deux émissaires d’Amadou Koufa, le fondateur du Front de libération du Macina (FLM), un mouvement djihadiste malien, se sont rendus à Bamako pour apporter un message au professeur Alioune Nouhoum Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale et, ...

Lire la suite...

Le spectre de la fragmentation de l’Afrique de l’Ouest et de la recolonisation du Sahel par Gilles Olakounlé Yabi

L’économiste Gilles Olakounlé Yabi analyse et s’inquiète de l’ampleur de la présence militaire et sécuritaire franco-européenne dans l’espace sahélien. De nombreuses voix africaines ont réagi aux propos du président français Emmanuel Macron tenus au terme du sommet du G20 en Allemagne. Selon lui, l’Afrique fait face à « un défi civilisationnel » et ses femmes, qui font encore « sept à huit enfants », mettent en péril l’avenir du ...

Lire la suite...

Les forces françaises de l’opération Barkhane vont « accompagner » celles du G5 Sahel

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, a indiqué que les forces armées du G5 Sahel, riches de 5.000 hommes, seront épaulées par celles de l’opération Barkhane jusqu’à la pacification de la région. La force française Barkhane accompagnera la future force conjointe des pays du G5 Sahel jusqu’à ce que « la situation soit pacifiée » dans la région, ...

Lire la suite...

G5 Sahel : enfin une force conjointe à l’issue du sommet de Bamako ?

Les chefs d’État des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) se réunissent dimanche 2 juillet à Bamako. Principal enjeu de ce sommet : la mise sur pied d’une force conjointe anti-terroriste, annoncée depuis des mois. Quels sont les objectifs de ce sommet ? Ce sommet a pour but de concrétiser – enfin – la force conjointe du ...

Lire la suite...

Sommet du G5 Sahel : « Emmanuel Macron doit parler gouvernance avec ses pairs africains » Par Ahmedou Ould Abdallah

Le sommet qui doit réunir à Bamako, dimanche 2 juillet, les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) et le nouveau président français donnera l’orientation de la lutte contre le terrorisme dans la région. Au-delà, il sera aussi un test grandeur nature des futures relations entre la France et les pays africains francophones. Naturellement, ce sommet sera essentiellement consacré à la lutte contre ...

Lire la suite...

Mali: Le chef djihadiste Al-Sahraoui accuse et menace les « Pharaons » des deux communautés du Mali

Au Mali, le chef djihadiste Abou Walid Al-Sahraoui, qui a prêté allégeance à l’organisation Etat islamique, déclare la guerre à deux hommes de la communauté Daoussak et Imghad du nord Mali qu’il accuse de collaborer avec la France. C’est une traduction en français d’une lettre présentée comme provenant de Abou Walid Al-Sahraoui, l’ancien porte-parole de MUJAO devenu depuis quelques mois ...

Lire la suite...

Idriss Déby « On ne peut pas avoir des forces dans le G5 Sahel et en même temps dans une autre mission sur le même théâtre »

Dans un entretien passé avec « Le Monde », RFI et TV5, le président du Tchad, que Paris considère comme son allié le plus sûr au Sahel, démontre qu’il est aussi un partenaire indocile. « Le Monde Afrique » a rencontré Idriss Déby à N’Djamena pour un entretien réalisé avec TV5 et Radio France internationale, dans le cadre de l’émission Internationales. Le président du Tchad, que Paris considère comme ...

Lire la suite...

Mali : relance de l’accord de paix avec un nouveau calendrier

Selon l’AFP, le gouvernement et les groupes armés signataires de l’accord d’Alger ont relancé le processus de paix au Mali avec la conclusion d’un nouveau calendrier d’application de l’accord, deux ans après sa signature. « La plateforme (groupes armés progouvernementaux), la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rebellion) et le gouvernement malien ont discuté directement, et ça s’est bien passé », a ...

Lire la suite...

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste au campement Kangaba, près de Bamako

  Une attaque jihadiste contre un lieu de villégiature proche de Bamako fréquenté par des étrangers a fait deux morts et huit blessés dimanche, dont une Franco-Gabonaise, mais une trentaine d’otages ont été libérés lors de ce premier attentat anti-occidental depuis 2016 dans la capitale malienne. Le ratissage a permis de neutraliser les quatre assaillants dans la soirée. La cible, ...

Lire la suite...