All for Joomla All for Webmasters

FEMAFOOT : Boubacar Baba Diarra revient pour 45 jours

Boubacar Baba Diarra, president de la Femafoot. @DR

Les différents protagonistes de la crise qui sévissait notre football sont arrivés à un accord dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 avril sous la médiation du ministre du commerce, porte-parole du gouvernement M. Abdoul Karim Konaté et son homologue de la jeunesse et de la construction citoyenne M. Amadou Koita. L’accord prévoit le retour de l’Inspecteur Général Boubacar Baba Diarra aux affaires pour 45 jours, le temps pour lui de diligenter les affaires courantes.

Il prévoit également  la levée de toutes les sanctions liées à la crise, la reprise des élections à la tête des ligues de Bamako et de Ségou, la suspension de tous les recours judiciaires tant au Mali et à l’étranger et l’annulation des décisions du ministre des Sports Housseini Amion Guindo. Un nouveau comité provisoire de normalisation sera mis en place au plus tard le 12 juin sous la supervision de la FIFA.

Des mesures ont été prises pour qu’à cette date, il n’y ait pas de point de blocage.   En plus,  le président de la FEMAFOOT a informé par écrit depuis le vendredi la FIFA  de l’annulation des décisions du ministre des Sports. La FIFA, dans un courrier envoyé à la FEMAFOOT a déjà levé la suspension du Mali. Notre pays fait désormais son retour dans le concert des nations sur le plan footballistique.

Il a été décidé de changer l’actuel secrétaire général de la Fémafoot, Yacouba Traoré et son adjoint, Mamadou Diallo, pour le motif qu’ils ne sont pas de la catégorie  « A »  comme l’exigent les textes.

Tout ça pour ça.  Les trois ans de crise ont été un énorme gâchis pour le football malien. Un gâchis qu’on pouvait éviter si les uns et les autres avaient pris la mesure des conséquences.

A rappeler que cette crise  avait résisté à toutes les médiations et même à des décisions de justice.

 

Le Pays

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*