All for Joomla All for Webmasters

Tchad : une dizaine de militaires en état d’arrestation abattus lors de leur transfert

Les prsionniers étaient transférés de la prison de Ndjamena (ici en 2007) vers celle de Koro Toro lorsque leur convoi a été attaqué.
© Getty

Un convoi qui transportait, dans la nuit de mardi à mercredi, une dizaine de soldats tchadiens en état d’arrestation vers une prison du nord du pays a été pris d’assaut par des inconnus. Ces derniers ont tué plusieurs détenus, a-t-on appris de source sécuritaire.

L’attaque a eu lieu à 60 km au nord de N’Djamena. Le véhicule chargé d’assurer le transfert des prisonniers a été abordé par des hommes à « bord de grosses cylindrées sans plaque d’immatriculation », a détaillé à l’AFP sous couvert d’anonymat cette source, avant de préciser que « les assaillants ont fait débarquer les prisonniers, ils les ont triés avant de les cribler de balles ».

80 détenus en fuite

Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet pour identifier les auteurs de l’attaque, a expliqué le procureur général près la Cour d’appel de N’Djamena, Mahouli Bruno, qui a précisé que la « recherche a été lancée non seulement pour retrouver les assaillants en fuite mais également les prisonniers en fuite ».

Quelque 80 détenus qui se trouvaient dans le convoi se sont évadés après l’attaque. Les prisonniers en attente de jugement et d’autres déjà jugés devaient être transférés vers la prison de haute sécurité de Korotoro, a expliqué à l’AFP la source sécuritaire.

Jeune Afrique avec Afp

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*