All for Joomla All for Webmasters

Burkina Faso : Un coup de fil entre l’ex membre du RSP, Boubacar Sawadogo et le djihadiste Malaam intrigue

Pour les services des renseignements Burkinabés, il n’y a plus de doute sur les liens entre certains membres de l’ex-RSP, le regiment qui a fait un coup d’Etat contre les autorités de la transition au Burkina Faso et les djihadistes opérant entre le Burkina Faso et le Mali. « Il y a deux mois, nous avons intercepté une communication entre le fugitif Boubacar Sawadogo, membre de l’ex RSP et le terroriste Ibrahim « Malaam » Dicko, le leader du groupe djihadiste Ansaroul Islam », nous confie une source de renseignement Burkinabé. Qui ajoute que « des membres de l’ex-RSP participe aux attaques terroristes perpétrées par les hommes de Malaam au Mali et au Burkina Faso ». Les autorités Burkinabès ont toujours soupçonné des membres de l’ex RSP de connivence avec les djihadistes au Nord du Burkina Faso, mais la présence de l’ex membre du RSP, Boubacar Sawadogo et de ses hommes operant entre le Mali et le Burkina Faso a été confirmée par des sources bien introduites dans le milieu djihadiste peulh.

Nord Sud Journal

5 plusieurs commentaires

  1. Juste pour une question de jeu de mots que les medias arretent d’accompagner le mot peul avec djihadiste pour une question de stigmatisation de la communauté peul
    Bonne comprehension
    Boubacar du Niger

  2. pourquoi stigmatiser en disant milieu djihadiste peul. Dites mouvement djihadiste. Soyez professionnel cher éditeur…

  3. Il ne faut pas que les burkinabés tombent dans le même piège que les maliens. L’histoire a commencé avec un soi disant appel intercepté entre le président ATT et les djihadistes, après l’effondrement du pays, il en était rien. Attention Attention

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*