All for Joomla All for Webmasters

Accord de paix : Les Autorités intérimaires en stand-by

Un soldat devant le bureau du MOC, à Gao décembre 2016. ©Nord Sud Journal

Apres la volte-face de la CMA le week-end dernier, c’est désormais tout le processus qui est aux arrêts et les réunions se multiplient à Bamako. Des discutions sur certaines personnes designées à la présidence des autorites intérinaires sont aussi ouvertes.

D’abord la question de Kidal, la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA), n’a pas encore trouvé un compromis avec le gouvernement malien après la nomination « coup d’Etat » du gouverneur de la région de Kidal. Le ministre de la décentralisation, Mohamed Ag Erlaf et les partenaires multiplient les réunions avec les mouvements armés pour trouver une solution au blocage de Kidal

Alors qu’à Tombouctou, une nouvelle discussion sur le futur président de l’Assemblée régionale est ouverte. Suite à la réunion de haut niveau qui a débouché sur la désignation des autorités intérimaires, c’est Boubacar Ould Hamadi de la CMA qui devra présider l’assemblée régionale de Tombouctou, mais l’actuel président de l’Assemblée régionale de Tombouctou, Mohamed Ibrahim, membre du RPM, a fait sortir ses partisans dans les rues de la ville hier pour ne pas accepter ce choix. Au même moment, il est rentré en contact avec les leaders de la CMA afin qu’il puisse intégrer cette coordination et reprendre l’exécutif régionale de Tombouctou. Les discutions entre la CMA et Mohamed Ibrahim sont en cours. C’est désormais tout le processus qui est en stand-by, et personne ne sait encore combien de temps vont prendre ces discutions.

Nord Sud Journal

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*