All for Joomla All for Webmasters

Fraude: Ce que l’on reproche à Sidi Sosso Diarra

Sidi Sosso Diarra, ancien vérificateur général du Mali. © Vincent Fournier pour J.A.

L’ex-vérificateur général, Sidi Sosso Diarra est dans le collimateur du Pôle économique et financier du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du district de Bamako. Il est suspecté d’avoir détourné près d’un milliard de FCFA des fonds lorsqu’il était à la tête du bureau du vérificateur de 2004 à 2011. L’information a été révélée par le journal d’investigation, le Sphinx, dans sa parution de ce 17 février.

Le rapport d’enquête relève des irrégularités dans la passation de marché avec le cabinet de recrutement de ressources humaines «AfricSearch Men », du togolais Didier Acouetey pour recruter des maliens de l’extérieur pour le compte du bureau du vérificateur général. L’ex Vgal est accusé aussi de faire passer sur le dos des deniers publics la location mensuelle et l’équipement de son appartement, véhicules, frais téléphonique d’hospitalisation ….

En plus d’autres malversations, montages illicites, ce sont 289 482 454 FCFA qui ont été détournés pour être dissimilés au titre des dépenses « logement bureaux BVG ». « Il peut arriver que Sidi Sosso Diarra fait certains dépenses dans des moments difficiles, mais ils ne sont pas faites dans l’esprit de frauder. Connaissant l’homme, il n’était pas dans une logique de détourner de l’argent public », souligne un ancien proche collaborateur de Sidi Sosso Diarra.

Le frère de l’ancien PM, Modibo Diarra a dérangé beaucoup de cadres maliens à chaque publication du rapport du bureau du vérificateur général, et « il y a bien une envie chez certains maliens de salir son nom », affirme le même proche collaborateur de l’ex Vgal.

Les investigations sont toujours en cours et Sidi Sosso Diarra se rend fréquemment au Pôle économique et financier du Tribunal de Grande Instance de la Commune III pour être entendu.

Nord Sud Journal

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*