All for Joomla All for Webmasters

Affaire de mœurs du président de l’assemblée nationale : Quand les « soutiens » enfoncent le « soutenu»

Un partisan de l’honorable Issaka Sidibé à Koulikoro. @DR

Un communiqué du comité syndical des travailleurs de l’Assemblée nationale, un autre communiqué du bureau de l’institution, un troisième communiqué des secrétaires de l’Assemblée, une plainte déposée contre notre confrère le Figaro, et une marche de partisans de l’honorable Issaka Sidibé à Koulikoro. Ce sont là autant d’actes et de faits intervenus, en une semaine, suite à l’article incriminant le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, qui aurait été surpris dans son bureau avec sa secrétaire en pleine acte extraconjugale.

Aujourd’hui, cette affaire est démesurément enflée par des soi-disant « soutiens » qui, en réalité, ne rendent aucunement service à l’intéressé. Par des actes maladroits et purement opportunistes, ces gens contribuent à enfoncer davantage Issiaka Sidibé. Celui-ci se trouve dans une tempête entretenue par son propre camp.

Pourquoi toutes cette agitation à Bagadadji et à Koulikoro ? A-t-on besoin de faire tout ce boucan autour d’une histoire qui n’honore ni Sidibé, ni l’Assemblée, encore moins le pays ?

Nord Sud Journal avec l’Aube

3 plusieurs commentaires

  1. Foutez la paix au plus virile des dépités, « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre! ». Nous avons des sujets plus précieux à débattre?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*