All for Joomla All for Webmasters

Primature : Qui va succéder Modibo Kéita ?

Modibo Kéita, Premier ministre du Mali (Credit Photo/AFP)

Après le 27ème sommet Afrique-France dont notre pays a vaillamment relevé le défi de l’organisation, les débats ont repris concernant le départ du premier ministre de la Primature. Qui va donc succéder Modibo Kéita ? L’action gouvernementale, à l’heure actuelle, a besoin d’un souffle nouveau enfin de redonner plus de confiance et d’espoir à quelques mois de l’élection présidentielle. Cela va-t-il suffir pour que le « boss » remercie le « vieux » premier ?

C’est pourquoi,  le futur attelage gouvernemental devra être composé d’hommes et de femmes capables de porter plus haut la vision politique du président Ibrahim Boubacar Keïta  afin de changer la mauvaise perception qu’ont certains Maliens de l’action gouvernementale. Toutefois l’équipe Modibo Kéita et toutes celles qui l’ont précédée n’ont pas démérité.  Toutes ces équipes avaient pour mission de poser les bases du redressement de la nation. Force est de reconnaitre que dans ce contexte poste crise, la mission n’était pas facile car presque tous les secteurs du pays ont été touchés par la crise qui a commencé en 2012.

Cette crise a mis à genou non seulement l’économie nationale, mais aussi paralysé le pays qui se devait de chercher les voies et moyens de se relever. Le problème du nord, principale préoccupation des Maliens, prend plus de temps à être résolu. D’autres défis non moins négligeables persistent comme l’insécurité grandissante, l’emploi des jeunes, l’école, la poursuite des actions de redressement de l’outil de défense, la lutte contre  la corruption et la délinquance financière sur toutes ses formes, la spéculation foncière.

Après quatre ans de gestion et à quelques encablures des prochaines élections présidentielles, le président IBK est à la recherche d’un nouveau souffle pour  que les populations puissent dire qu’elles ne se sont pas trompées de choix en 2013.  Qu’à cela ne tienne, la nomination du chef de l’Etat incombe au pouvoir discrétoire du président de la république. Partira ou pas, en tout cas Modibo reste aux commandes à la Primature. Avec IBK, tout est possible, même le maintien de Modibo.

L’Aube d’Afrique

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*